Auteur Sujet: Nouvelles non-officielles par Portoloups  (Lu 10204 fois)

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #30 le: mardi 21 janvier 2014, 22:01:17 »
Bonsoir à tous !
 
Hellobef m'a fait remarqué lors d'un précédent échange que j'avais majoritairement écrit des scénes plutôt sque des scènes d'action.
 
En revérifiant, je me suis rendu compte qu'il avait raison :
 
  • le dialogue de Karl Bergmann avec Monseigneur Martel,
  • puis le dialogue de Karl Bergmann avec son conseiller "Keller",
  • le rapport de mission de l'agent Younes Lofti à Casablanca,
  • la préparation de Josef Altenbach à son pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle,
  • les découvertes du scientifique Andrii Zimovchenko lors des prémisses de catastrophes au début du 21ième siècle,
  • le retour de l'indien Harshal chez lui après une journée de labeur,
  • le réveil d'Harshal (je n'en dit pas plus pour ceux qui ne l'ont pas encore lu)
Sont toutes des scènes plutôt statiques, même si elles jouent avec la personnalité et les émotions des personnages qu'elles mettent en scène.
 
 
  • Par contre la toute pemière histoire en allemagne, avec la jeune fille poursuivie par des mutants, est bien une scène d'action.
 
Ceci dit, cela ne fait effectivement pas beaucoup proportionnellement. Donc je me demandais si vous auriez envie que je m'essaie pour une prochaine nouvelle à une scène d'action ?
Alors, qu'en pensez-vous ?
 
A bientôt !

Hors ligne Hellobef

  • Coloré
  • **
  • Messages: 212
  • Karma: +1/-0
  • Illustrateur officiel
    • Voir le profil
    • hellobef
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #31 le: mardi 21 janvier 2014, 22:30:39 »
wow! WOW!
J'ai surtout pas voulu suggérer que c'était un manque. Par contre l'exercice est complètement différent.


Et là où tu montre une certaine aisance dans ton écriture je n'ai qu'osé soulever l'humble question que peut être, et je peux me tromper, en toute humilité, sans vouloir t'insulter, tu évites les scènes d'action parce que t'es une grosse feignasse qui se repose sur ses lauriers.


 8)




Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 705
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #32 le: mardi 21 janvier 2014, 22:46:31 »
Tu pourrais essayer oui, je suis curieux de voir ce que cela peut donner sur une scène plus longue.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #33 le: mercredi 22 janvier 2014, 21:27:15 »
Tu sais vraiment comment motiver les gens Hellobef !  :o   ;D
 
Bon, c'est entendu, ce samedi j'amène mon fils au Playmobil Funpark et je prendrai un PC portable avec moi (mais gare aux dragons en plastique dans la nouvelle !). Si tout va bien, j'essairai de vous faire une petit scène d'action pour la semaine prochaine ... On va voir ce que cela va donner.
 

Hors ligne Hellobef

  • Coloré
  • **
  • Messages: 212
  • Karma: +1/-0
  • Illustrateur officiel
    • Voir le profil
    • hellobef
Re : Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #34 le: jeudi 23 janvier 2014, 00:28:19 »
Tu sais vraiment comment motiver les gens Hellobef !  :o   ;D


Qui aime bien châtie bien!


Et puis je comprend parfaitement le sentiment: être créatif (quelque soit le médium) c'est un peu modeler à la main un cube avec de l'eau. On est sujet à tout un tas de contrainte, c'est changeant, parfois émotionnel et très souvent inconsistant.
Parvenir à un certain savoir faire et donc à une certaine maîtrise c'est obtenir une stabilité là où il n'y a que très rarement. Je comprend qu'on puisse s'attarder sur certaines techniques ou savoir faire pour se rassurer.


Enfin, je vois les choses comme ça du moins.


Par contre je plaisantais hein, je sais bien que tu n'es pas feignant. C'est tout l'inverse ;)


Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #35 le: jeudi 23 janvier 2014, 19:25:39 »
Pas de souci Hellobef, au contraire, cela m'a bien fait rire !
 
Par contre je cherche un dealer de temps là pour traiter tous mes projets / obligations / rencontres en parallèle. Tiens, un dealer de temps, c'est-y-pas une super idée ça pour un thème de JdR ?!!

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #36 le: samedi 25 janvier 2014, 23:10:25 »
Eh bien, je viens de faire une relecture du premier jet de ma prochaine nouvelle et je dois avouer que je n'ai pas pû m'empêcher d'ajouter quelques paragraphes descriptifs.
 
Nous verrons si la partie action aura néanmoins été à la hauteur. Vous me le direz à la publication, pour le moment il faut que je fasse une pause. J'ai noté des corrections à apporter. La nuit porte conseil...
 

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #37 le: dimanche 26 janvier 2014, 20:46:07 »
Je poursuis un peu mon teasing (à mes propres risques !) : le prochaine nouvelle a bien avancée et devrait être livrée lundi ou mardi soir.
BE READY  8)
 

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #38 le: lundi 27 janvier 2014, 20:39:21 »
Les liturgies sataniques des abominations mutantes s'élevaient du transmetteur microphonique de Konrad comme autant de glaires qui auraient été crachées à la face du Seigneur ! Il ne put plus le supporter plus longtemps et écrasa dans le puissant gantelet de son armure le gadget électronique de la taille d'un jeton de poker. La partie de cache-cache était finie !!
 
Il sentait une colère infinie monter en lui depuis le plus profond de son âme. Elle ressemblait à une réaction en chaîne, une explosion de rage incendiaire partant de son coeur et abreuvant tout son être. Il savait reconnaitre les signes la haine, et les Hommes de Foi l’avaient averti des dangers, mais aujourd'hui il aurait besoin de l'incroyable énergie et de la détermination sans faille qu'elle lui procurerait.
 
« Bellum omium contra omnes ! » clama-t-il en latin avec une telle ire que le vocalisateur électronique de son casque ne parvint pas à masquer sa fureur. Une demi-douzaine de heaume de combat ouvragé, ses fidèles Hospitaliers, se tournèrent vers leur Sergent. Mais Konrad n’y prêta pas garde, concentré sur la console de contrôle de leur Rossignol. Leur distance de la balise de Nida, leur éclaireur, se réduisait à vue d'oeil sur l'écran alors que le transporteur au cou enluminé de saintes gravures dorées fonçait à une vitesse ahurissante entre vallées fumantes et villes dévastées. Konrad pressa sur la commande tactile de l'ouverture du sas de saut. L’air vicié de l’extérieur se précipita à travers l’ouverture de l’appareil en hurlant telle une banshee. Ses miasmes soufflèrent sur l’armure des Soldat de l'Ordre de Sainte-Marie-des-Teutoniques sans toutefois parvenir à les faire broncher.
 
Ils ressemblaient à des géants et plus encore : à des archanges revêtus d'une armure céleste ! Ils étaient massifs, mais malgré leur taille avoisinant les 2,50 mètres et l’épaisseur de leurs plaques de protection, ils conservaient une apparence gracieuse. La combinaison des lignes fluides des différents éléments de leur carapace et la finesse des gravures religieuses, toutes en relief, qui les ornementaient étaient pour beaucoup dans cette impression de grâce angélique. La croix de leur heaume projetait une lumière bleu turquoise très pure dont l’intensité semblait varier en fonction de l’humeur même de leur porteur. Un gorgerin protégeait les articulations du coup et était le point de départ d’une magnifique fresque personnalisée pour chaque armure qui se déversait ensuite sur le plastron et les plaques rivetées articulées ainsi qu’au niveau des spalières sur les épaules. Celle de Konrad dépeignait l’affrontement de Saint Michel terrassant le terrible dragon. Le reste de l’armure, les canons d’avant et d’arrière bras, les cuissards et les grèves des tibias laissait la part belle à des citations latines qui encadraient sur toutes les faces de l’armure des représentations de la Sainte Croix. Les protections des différentes jointures, que ce soit les rondelles pour les spalières des épaules, les cubitières pour les coudes ou encore les genouillères se détachaient de l’ensemble par une dorure à l’or fin. Il semblait curieux d’exposer ainsi les points sensibles de la carapace, mais c’était sans compter sur les reliques, principalement des petits os ayant appartenus à de Saint hommes, qui y avaient été encastré. Les Soldats de Dieu s’en remettaient ainsi encore plus à leur Foi qu’aux appareillages technologiques intégrés. Il était à ce titre frappant de constater à quel point ces gadgets technologiques savaient se faire oublier en apparence tout en apportant des avantages décisifs à leur porteur, en particulier une force et une résistance hors du commun.
 
 
Nida, leur fidèle éclaireur, avait transmis son signal lorsque les monstres avaient entamé leur rituel infernal, dans les décombres de Kassel, en ex-Allemagne. Suivre la trace des groupes de mutants n'était pas un problème en soit : les saccages, viols et massacres inhumains laissaient une piste facile à suivre. Mais attaquer des groupes épars n'aurait servi qu'à fatiguer les Soldats de Dieu. Il leur fallait connaître le moment fatidique, celui ou les prophètes sataniques allaient les regrouper et lancer le rituel de possession qui verrait l'âme d'une jeune vierge détruite, son corps à jamais habité par un puissant démon succube.
 
Les voyants de saut virèrent au rouge carmin dans le Rossignol, et Konrad s'élança par le sas sans un regard en arrière. En tant que Sergent il aurait dû prendre le dernier tour pour s'assurer que ses hommes ne perdraient pas le contrôle. Mais Konrad avait confiance en chacun des Frères de sa compagnie ... et sa colère noire allait bientôt le dévorer de l'intérieur s’il ne la laissait pas exploser !
 
Propulsé par ses bottes de lévitation au milieu des bâtiments en ruine, il atterrit avec grand fracas quelques secondes plus tard au milieu d'un attroupement de mutants. Il venait de broyer l'un d'entre eux en pesant de tout son poids sur sa colonne vertébrale. Les monstres dépravés étaient en train d'arracher les membres d'un innocent capturé au passage de leur cirque de mort. Konrad vit sur le côté que deux des mutants se donnaient du plaisir de manière abjecte avec un avant-bras découpé. Mais sa soif de justice s’embrasa plus encore à la vue des croix inversées et des portraits de la Vierge Marie dévoyés et piétinés. Des humains encore vivants, bien que tous atrocement mutilés, avaient été empilés dans des cuves rouillées où ils étaient cuits à petits feu. D’autres pendaient pitoyablement sur des crochets de bouchers en attendant leur tour ... Il fallait que toute cette folie cesse ! Maintenant !!
 
Tel un volcan explosant de fureur dans une éruption trop longtemps contenue, Konrad hurla dans son amplificateur vocal poussé au maximum de ses capacités :
« DIES IRAE !!!! »
 
La puissance du cri se fit entendre à près d'un kilomètre à la ronde et les mutants les plus proches du Templier furent totalement abasourdis. Profitant de leur stupeur, Konrad débloqua mentalement le verrou magnétique de l’énorme glaive suspendu au dos de son armure. Le manche autoguidé vint instantanément se positionner dans sa main droite et son impressionnante lame se nimba d’une aura d’un bleu électrique. Il empoigna l’arme à deux mains et lui fit décrire un large cercle au-dessus de sa tête. Le vrombissement des multiples servomoteurs de son armure mis à contribution fut couvert par le hurlement des blessés. Cinq monstres mordirent la poussière tandis que des membres hypertrophiés découpés net s’agitaient encore au sol.
 
Konrad n’attendit pas que l’effet de surprise passe et se fendit en avant, glaive fermement pointé, pour embrocher encore trois autres mutants. Déjà autour de lui d’autres impacts retentissaient. Les membres de sa compagnie atterrissaient les uns après les autres et se joignaient à la purge des zélotes démoniaques. Tous ensemble ils se mirent à tailler de toute part, fendant crânes et membres indifféremment. Les mutants fanatisés ne semblaient plus ressentir ni les coups, ni la peur devant le carnage délivré par les géants de fer. Ils se jetaient parfois même uniquement avec leurs appendices difformes en guise d’arme sur les Soldats de Dieu, pour se retrouver empalés sur leurs épées. Mais quel que soit le nombre de tués, il en arriver toujours plus pour se jeter comme des damnés sur les Hospitaliers. Leurs saintes armures étaient maintenant toutes recouvertes d’un sang noir et poisseux. Konrad ne permettait pas à ses Frères la moindre relâche dans la vigueur de leurs coups. Il ne savait que trop ce que tentaient leurs ennemis : les submerger et les empêtrer avant qu’ils n’aient eu le temps de converger vers le pentacle d’invocation !
 
Frère Jacob entonnait dans leur communicateurs la prière guerrière de leur Saint Ordre, et chacun d’entre eux, Konrad en tête, en scandaient les refrains tandis qu’ils exécutaient en transpirant les larges moulinets de lame tant de fois répétés. Mais c’était à une véritable marée inhumaine, rendue frénétique par ses prophètes démoniaques, qu’ils s’attaquaient. Konrad était en train d’exécuter une succession d’attaques diagonales dans un mouvement en ailes de papillon lorsqu’il entendit Edmund et Haerdt tomber presque simultanément.
 
Il serra les dents en se fendant d’une autre attaque circulaire basse. Pas maintenant ! Pas si près !!
Frère Luka fut pourtant mis à mal à son tour.
« IRA FUROR BREVIS EST !! » ordonna Konrad d’une voix blanche dans son micro interne intégré.
 
La réponse ne tarda pas à crépiter dans son oreillette : « Demande de confirmation avant frappe tactique 3-0 sigma »
 
« IRA FUROR BREVIS EST !! KONRAD, CONFIRMÉ !! »
 
Quelques microsecondes plus tard, des trainées qui auraient pu ressembler à des étoiles filantes illuminèrent le ciel. Lorsque la centaine d’ogives explosives frappa le sol, l’apocalypse se déchaîna ! Détectés par le guidage des missiles et ancrés dans le sol par le verrou géomagnétique de leur armure, moins de la moitié des Soldats de Dieu resta pourtant en place en un seul morceau. Les explosions furent si intenses que plusieurs bâtiments de la ville en ruine commencèrent à chanceler et à s’abattre autour d’eux, tandis que des centaines de corps étaient éparpillés et projetés dans les airs. Konrad priait pour que les armures de ses Frères puisse les avoir protégé du pire, mais le sacrifice avait été nécessaire. Les prêtres infernaux, qui s’étaient regroupés au sein du pentacle pour finaliser le rituel et repousser les Templier, avaient été contraints d’utiliser leur sorcellerie pour projeter un puissant champ de protection et ainsi éviter d’être eux aussi oblitérés. Mais ce faisant, ils avaient désormais bien trop fait appel aux pouvoirs de leurs maîtres infernaux pour pouvoir leur échapper. Les enfers les appelaient et les retenaient. Malgré leur bulle de force, ils étaient maintenant seuls et incapable de quitter le pentacle d’invocation.
 
Konrad s’avança en titubant. Sa propre armure de Croisé était dévastée et émettait des crépitements électriques suspects à la jointure de sa spalière gauche et de son plastron. La principale plaque de blindage de son cuissard gauche avait pour sa part été totalement arrachée, laissant les vestiges de pistons tordus et de servomoteurs grillés à l’air libre. Arrivé péniblement à portée de lame du cercle rituel, le Sergent se fendit en avant pour y piquer la pointe de son glaive énergétique. Hélas, trois fois hélas, la lame avait elle aussi pâti du bombardement aérien et en se retrouvant privé de son précieux soutien technologique elle ne fit que rebondir sur la bulle de force.
 
Les sorciers mutants rire de lui et l’insultèrent avant de retourner à leur invocation, mais Konrad n’avait pas encore dit son dernier mot. Déverrouillant la poche blindée de son harnais gauche, il en sortit un simple tube à essai bouché et rempli d’un liquide incolore. Il le brisa aussitôt sur le champ démoniaque. Le dôme de force se mit alors à crier comme un être vivant en proie à une intense douleur. Tous les suppôts de Satan en proie à la surprise reportèrent à nouveau leur attention sur Konrad. Celui-ci, profitant de la déchirure temporaire provoquée par l’Eau Bénite se fraya un chemin à l’intérieur de la bulle. Les multiples croix de son armure, supposées être de simples ornementations, se mirent alors à rougir et à siffler, comme chauffée au fer rouge tandis qu’elles cherchaient à repousser la magie noire provenant du pentacle. Konrad n’écouta pas la douleur de sa jambe gauche et se précipita au contact des sorciers. Son épée avait beau ne plus être énergisée, elle était encore tout à fait à même de trancher la chair. Il était la Lame de Dieu et sa danse de mort fit tomber les hérétiques en quelques secondes. La jeune vierge qui lévitait au milieu du pentacle s’affaissa au sol en même temps que la bulle était dispersée.
 
Konrad n’avait pas les compétences pour juger de l’état de la jeune femme. Il planta son glaive à travers son abdomen puis s’agenouilla pour prier pour son âme ...

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 705
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #39 le: mardi 28 janvier 2014, 08:00:07 »
Nouvelle très sympathique et bien dans l'ambiance. Par contre attention car les armures de Templier ne les transforment pas en golgoth de 2.50 m. Seules les armures de Golem (un ordre de Templier bien particulier qui a pour mission de protéger les lieux de cultes) sont des armures de ce type là. Les armures normales ont la même taille qu'une armure de plate de l'époque de la Chevalerie. Il est important que les Templiers puissent suivre les prêtres dans n'importe quel lieu et donc qu'ils puissent passer les portes ^^

Des idées pas mal du tout par contre sur la technologie et les capacités des armures ou des armes chrétiennes. Un vrai plaisir de lecture.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #40 le: mardi 28 janvier 2014, 20:50:07 »
Merci pour ton retour Prêtre, je suis content que la nouvelle t'ai plue !
Et au niveau action et rythme de celle-ci ça donne quoi alors ?

Hors ligne RAT

  • Lumineux/Ténébreux
  • ****
  • Messages: 839
  • Karma: +1/-0
  • Fondateur de Matrae Creation
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #41 le: mercredi 29 janvier 2014, 23:39:44 »
Waouu. C'est peut être ma préférée comme nouvelle ! J'aime beaucoup les descriptions!
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers, Développeur en informatique et Chef de projet technique

Hors ligne Hellobef

  • Coloré
  • **
  • Messages: 212
  • Karma: +1/-0
  • Illustrateur officiel
    • Voir le profil
    • hellobef
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #42 le: mercredi 29 janvier 2014, 23:56:52 »
oué ça envoie du lourd. C'est fluide, puissant...
J'ai beaucoup aimé que pendant la lecture, malgré les termes religieux et tous les codes et détails de l'église...du point de vue de Konrad il n'y a que sa foi. Toutes ses perceptions sont très rationnelles: armure, impact, technologie, renfort, frappe orbitale etc.
Je veux dire par là que j'ai apprécié le fait que ce ne soit pas un fanatique qu voit le monde par le prisme de la religion. C'est juste un homme de foi.


Bref, j'applaudie ton boulot. LA.CLASSE.




Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #43 le: jeudi 30 janvier 2014, 20:33:08 »
Eh bien ! Je ne m'attendais pas à ce qu'elle vous plaise autant que cela !
Hellobef, mission accomplie, tu auras bien fait de me pousser à tenter le coup ! Merci  ;D  ;)
 
Pour tout vous dire, j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire cette nouvelle ! Par contre j'ai toujours eu ce doute quant à la fluidité et au rythme de l'action. Inconsciemment, je pense que j'allais beaucoup moins vers ce style de scène parce que je n'étais pas si sûr que ça de moi. Vos retours me confirment que je peux tenter le coup et ça ouvre des perspectives !
 

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles non-officielles par Portoloups
« Réponse #44 le: lundi 03 février 2014, 21:49:00 »
Je me suis dit la nuit dernière qu'il serait sans doute intéressant de retoucher certaines de mes précédentes nouvelles pour les faire coller à 100% à l'univers d'Antychrist tel que vous l'avez imaginé.
 
En dehors de pouvoir vous servir plus facilement pour la newsletter (et qui sait ? Pour une des livrets du jeu si certaines retiennent assez votre attention ?), cela me permettrait de continuer de contribuer activement au collectif. Car oui, je l'avais indiqué à certains d'entre vous, mais je change assez radicalement de poste à mon boulot. J'ai un gros investissement personnel à faire pour me mettre à niveau et je ramène donc bien plus fréquemment du travail à la maison. Ce qui veut dire que je vais moins pouvoir produire que jusqu'à présent.
 
Donc voilà si les auteurs (Prêtre, RAT, si vous m'entendez  8) ) pouvaient me signaler, par nouvelle, les points qui ne collent pas tout à fait (comme la taille de l'armure dont m'avait fait part Prêtre pour la dernière de mes nouvelles) je pourrais faire les ajustements.
 
Merci d'avance et bonne soirée à tous