Auteur Sujet: Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden  (Lu 2844 fois)

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« le: vendredi 20 décembre 2013, 22:50:45 »
Bonsoir à toutes et tous !

Je viens d'avoir une idée géniale ! (n'ayons pas peur des mots ! Tant pis, je ferai un stage d'humilité en 2014).
Ceci dit je dois reconnaitre qu'elle m'a été en partie inspirée par un post d'Héloïse lié au pitch de l'univers. Au passage je tenais vraiment à m'excuser auprès d'Héloïse parce qu'à ce moment là je l'avais un peu taquinée alors qu'au final cela aura contribuer à m'inspirer.

Donc vous vous souvenez que je vous ai dit qu'il fallait que Matrae Création se différencie ? Ok, ok, je l'ai posté ici ce soir, mais il n'empêche que j'avais commencé à la suggérer dès le début dans le post "Boite à idées" avec une première proposition de fiche de personnage numérique sur tablette.

Est-ce que certains d'entre vous se rappellent du boom qu'avaient fait les consoles Wii à l'époque de leur sortie ? Et pourquoi ? Pas à cause de leur performance, mais parce qu'elles élargissaient le spectre des joueurs sur consoles, autrefois réservé à des hard-gamers.

Mais comment appliquer ce concept au JdR et quel est le rapport avec le post d'Héloïse sur Eden et la série d'animation Insektor ?
La réponse coule de source : je propose de faire deux déclinaisons d'Eden :
 
  • La première est celle d'origine, tel que le monde a été imaginé par Prêtre, pour un public plutôt mature,
  • La seconde serait une version épurée et simplifiée destinée à un public plus jeune (mettons les 8-14 ans).
Il y auraient plusieurs avantages à appliquer cette formule (et je pressens que le thème d'Eden s'y prête particulièrement bien) dont celui de faire connaître le monde d'Eden plus largement à un public qui pourra ensuite passer sur la version plus mature.

Dans ma vision des choses, la version 8-14 ans serait une introduction en douceur au JdR et aurait donc des mécanismes à mi-chemin entre le JdR et le jeu de société. Il faudrait que les parties soient plutôt courtes (1 heure environ) et que les jeunes joueurs aient à leur disposition pas mal de matériel qu'ils puissent "toucher" (plans, pions, grandes illustrations cartonnées, ...) pour bien se représenter le monde (c'est important pour stimuler leur imagination). Bien entendu cela nécessiterait de creuser le recrutement de bon(s) dessinateur(s), mais très honnêtement ce type de profil me semble quasi indispensable pour que vos oeuvres puissent passer la phase de publication, même pour les mondes "matures".

Voilà, je ne sais pas vous, mais moi je suis emballé par cette idée et les ouvertures qu'elle pourrait offrir ! Je vous la soumet avec grand plaisir, mais si d'aventure le collectif Matrae Creation se décidait à lancer ce projet et avait besoin d'un consultant conseil ...

Portoloups, agitateur d'idées de Matrae Création depuis 2013
 

Hors ligne RAT

  • Lumineux/Ténébreux
  • ****
  • Messages: 839
  • Karma: +1/-0
  • Fondateur de Matrae Creation
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #1 le: vendredi 20 décembre 2013, 23:45:28 »
Je suis aussi très emballé. Cela touche un autre secteur, et cela fusionnerait entre le jeu de rôle et le jeu de société... Très très bonne idée. Et je suis entièrement d'accord, Eden s'y prête à merveille. De plus, cela toucherait un autre média si on considère que c'est une sorte de jeu de société.

Au niveau des illustrateurs, cela m'a fait sourire quand j'ai lu ton post. Car je viens tout juste de recevoir un mail d'un illustrateur qui se propose de lui-même de bosser pour nous. Je suis en train de regarder son book.

J'ai été agréablement surpris, et très heureux de m'apercevoir que Matrae commence à toucher petit à petit. Pour que les personnes commencent à prendre contact directement avec nous, j'en suis très fier. Et tout ça, grâce à notre travail en commun. Grâce au site (je m'envoie quelques fleurs ^^) et grâce à nos passions.

Pour revenir sur notre sujet, il faudrait vraiment y réfléchir. Si ça continue, Matrae va devenir un travail à plein de temps... Mon rêve... Bon je vais redescendre sur terre :)
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers, Développeur en informatique et Chef de projet technique

Hors ligne Vivise

  • Esquissé
  • *
  • Messages: 95
  • Karma: +0/-0
  • Voyageuse
    • Voir le profil
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #2 le: samedi 21 décembre 2013, 11:34:11 »
Au passage je tenais vraiment à m'excuser auprès d'Héloïse parce qu'à ce moment là je l'avais un peu taquinée alors qu'au final cela aura contribuer à m'inspirer.

Excuses acceptées  ;)

Et c'est claire c'est une idée géniale  ;)

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #3 le: jeudi 26 décembre 2013, 09:59:04 »
 
Vous avez pu en rediscuter entre vous au niveau du collectif Matrae Création ?
Qu'en pensez-vous ?
 

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #4 le: jeudi 26 décembre 2013, 10:19:01 »
Je pense que ce peut être une bonne idée. Il faut que je me rapproche de Kaglio à ce sujet car j'aurais besoin de l'aide d'un créateur de jeu de société. Mais de toute manière tant que je n'ai pas écrit le BG complet de l'univers cela restera en retrait.

Priorité Antychrist et ensuite je vois pour le reste. Mais Eden étant un coup de cœur pour moi, il faudra que ca se fasse ^^
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #5 le: samedi 28 décembre 2013, 12:03:23 »
Une information qui pourrait s'avérer très utile pour le présent projet :
 
J'ai vu une amie avant-hier et après avoir un peu échangé, elle m'a conseillé le livre "Psychanalyse des contes de fées" de Bruno Bettelheim. Je pense qu'effectivement ce serait une lecture très utile pour réussir la version "youngblood" d'Eden.
 
J'ai été vous chercher un extrait que je poste ci-dessous :
 
 
Extrait de Psychanalyse des Contes de fées. Robert Laffont, 1976
Les contes de fées et la conjoncture existentielle  Les contes de fées ont pour caractéristique de poser des problèmes existentiels en termes brefs et précis. L’enfant peut ainsi affronter ces problèmes dans leur forme essentielle, alors qu’une intrigue plus élaborée lui compliquerait les choses. Le conte de fées simplifie toutes les situations. Ses personnages sont nettement dessinés ; et les détails, à moins qu’ils ne soient très importants sont laissés de côté. Tous les personnages correspondent à un type ; ils n’ont rien d’unique.

Contrairement à ce qui se passe dans la plupart des histoires modernes pour enfants, le mal, dans les contes de fées, est aussi répandu que la vertu. Dans pratiquement tous les contes de fées, le bien et le mal sont matérialisés par des personnages et par leurs actions, de même que le bien et le mal sont omniprésents dans la vie et que chaque homme a des penchants pour les deux. C’est ce dualisme qui pose le problème moral ; l’homme doit lutter pour le résoudre.
Le mal est présenté avec tous ses attraits – symbolisés dans les contes par le géant tout-puissant ou par le dragon, par les pouvoirs de la sorcière, la reine rusée de Blanche-Neige – et, souvent, il triomphe momentanément. De nombreux contes nous disent que l’usurpateur réussit pendant quelque temps à se tenir à la place qui appartient de droit au héros ( comme les méchantes sœurs de Cendrillon ). Ce n’est pas seulement parce que le méchant est puni à la fin de l’histoire que les contes ont une portée morale ; dans les contes de fées, comme dans la vie, le châtiment, ou la peur qu’il inspire, n’a qu’un faible effet préventif contre le crime ; la conviction que le crime ne paie pas est beaucoup plus efficace, et c’est pourquoi les méchants des contes finissent toujours par perdre. Ce n’est pas le triomphe final de la vertu qui assure la moralité du conte mais le fait que l’enfant, séduit par le héros s’identifie avec lui à travers toutes ses épreuves. A cause de cette identification, l’enfant imagine qu’il partage toutes les souffrances du héros au cours de ses tribulations et qu’il triomphe avec lui au moment où la vertu l’emporte sur le mal. L’enfant accomplit tout seul cette identification, et les luttes intérieures et extérieures du héros impriment en lui le sens moral.
Les personnages des contes de fées ne sont pas ambivalents ; ils ne sont pas à la fois bons et méchants, comme nous le sommes tous dans la réalité. De même qu’une polarisation domine l’esprit de l’enfant, elle domine le conte de fées. Chaque personnage est tout bon ou tout méchant. Un frère est idiot, l’autre intelligent. Une sœur est vertueuse et active, les autres infâmes et indolentes. L’une est belle, les autres sont laides. L’un des parents est tout bon, l’autre tout méchant. La juxtaposition de ces personnages opposés n’a pas pour but de souligner le comportement le plus louable, comme ce serait vrai pour les contes de mise en garde […]. Ce contraste des personnages permet à l’enfant de comprendre facilement leurs différences, ce qu’il serait incapable de faire aussi facilement si les protagonistes, comme dans la vie réelle, se présentaient avec toute leur complexité. Pour comprendre les ambiguïtés, l’enfant doit attendre d’avoir solidement établi sa propre personnalité sur la base d’identifications positives.

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Proposition de déclinaison "youngblood" pour Eden
« Réponse #6 le: samedi 28 décembre 2013, 18:50:17 »
Merci pour ces infos très utiles. Mais il ne faut pas oublier que le questionnement d'Eden est avant tout anthropologique et écologique plutôt que féérique. Même si il est clairement inspiré de tout cela et en particulier de Never Ending Story.

En très bon bouquin sur l'enfance et sa relation au rêve, il y a le syndrome de Peter Pan qui est un très bon choix de lecture.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur