Auteur Sujet: Nouvelles officielles  (Lu 3905 fois)

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Nouvelles officielles
« le: lundi 11 novembre 2013, 14:41:55 »
Afin de vous permettre de vous faire une idée plus importante de l'univers de jeu, nous placerons de temps en temps de petites nouvelles qui vous permettront de plonger le temps de leur lecture dans l'univers sombre et désespéré d'Antychrist.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #1 le: lundi 11 novembre 2013, 14:43:28 »
Nouvelle d'introduction de l'archétype des Hommes de foi:

Sancti Anthonéus l’exorciste posait son regard sur l’enfant pour qui on l’avait appelé. Ce dernier était complètement arcbouté dans son lit. La bave dégoulinée de son visage, pendant que la haine déformée ses traits. Ses yeux rougeoyants portaient sans contestation possible la marque du malin. Des paroles sombres et sifflantes sortaient de sa bouche ouverte sur un abîme de noirceur. Le jeune prêtre s’approcha, la main posée sur sa bible et son crucifix tenu devant lui comme un bouclier contre les forces du mal. Il savait qu’il n’avait pas beaucoup de possibilités. Mais il se devait d’essayer de sauver l’âme de cet enfant.


Depuis quelques temps, les cas de possession étaient de plus en plus présents et touchaient une population de plus en plus jeune et donc des plus fragiles. Le cœur plein de compassion, la bouche sèche, l’âme tournée vers Dieu, il se mit alors à réciter les rituels qui devraient l’aider à combattre l’âme démoniaque qui avait pris le contrôle de ce corps innocent. Les mots en latin coulèrent de sa bouche en une litanie presque musicale…


« Sancte Michaël Archangele, defende nos in proelio; contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium. Imperet illi Deus, supplices deprecamur: tuque, Princeps militiae caelestis, Satanam aliosque spiritus malignos, qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo, divina virtute in infernum detrude… »


Et le combat commença…Il sentit son âme, sa Foi, se faire attaquer par la noirceur de l’être d’obscurité. Il se jeta dans la mêlée avec toute la force de sa volonté. Malheureusement après plusieurs minutes d’un combat intense, il s’aperçut que le démon était bien trop puissant, il n’avait plus le choix…Sortant de sa méditation, le cœur battant, la sueur coulant encore le long de son visage en se mélangeant à ses larmes, il su qu’il devait maintenant laisser place à un autre type de solution. Il se tourna alors vers le Templier qui était devenu son ombre une dizaine d’année auparavant et lui dit d’une voix douloureuse : « Tempus, fait ton office. »


La haute silhouette armurée du Templier s’avança, pendant que le prêtre sortit de la salle, son ombre s’étendant lentement sur l’enfant éructant et vociférant des obscénités. Le Sancti Anthonéus referma alors la porte de la chambre, sur le bruit d’une déflagration qui résonna longtemps dans les couloirs du niveau -4.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #2 le: dimanche 17 novembre 2013, 17:52:00 »
La nouvelle est bien faite. J'ai apprécié en particulier les citations en latin et la description de l'enfant possédé (par contre il est attaché sur le lit ? Le texte ne le dit pas). Pour le combat spirituel entre le démon et le prêtre, il est un chouillas rapide. J'aurai aimé qu'il soit un peu plus détaillé afin que l'on sente le désespoir monter petit à petit chez les prêtre malgré sa volonté de fer.
 
Autre remarque pour les prochaines nouvelles : celle-ci est en huis-clos et c'est vrai que j'aimerai commencer à avoir une description du monde (extérieur).
 
Merci en tout cas !

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #3 le: mercredi 20 novembre 2013, 19:58:44 »
Je ferais peut être une modification pour bien indiquer que l'enfant est attaché car c'est bien entendu le cas. Pour le coté un peu court de la nouvelle, c'est quelque part normal car c'est à la base juste une petite nouvelle d'introduction pour le chapitre sur l'archétype des Hommes de Foi. Chaque Archétype possède une petite nouvelle pour donner un exemple. Je ne peux donc pas trop m'étaler.

Je prépare une nouvelle plus longue cependant afin de vous plonger dans l'ambiance d'une Arche de vie.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #4 le: lundi 09 décembre 2013, 16:54:50 »

Tempus semblait mal à l’aise dans ce lieu de perdition et ce malgré les nombreuses années passées à accompagner son ami Anthoneus dans les bas-fonds de la Cité Sainte d’Avignon. L’obscurité les entourait tous deux, les plongeant dans ces ténèbres si profondes et si dangereuses que seuls les niveaux inférieurs pouvaient produire.


Tous ses sens étaient en alerte. D’un regard il vérifia sur le collimateur tête haute de son casque que tous les systèmes de son armure de combat étaient en fonctionnement. Le symbole clignotant indiquant sa connexion directe au réseau divin le rassura et la tension qui l’habitait se relâcha quelque peu.


Anthoneus, le Prêtre de qui il était devenu l’ombre depuis l’âge de dix ans, semblait perdu dans ses pensées. L’exorcisme pour lequel ils avaient été appelés avait été un échec et tous deux portaient maintenant dans leur cœur la mort d’un enfant innocent. Ils savaient pertinemment que ce choix qu’ils avaient fait en leur âme et conscience les marquerait jusqu’à la fin de leur jour. Mais face au mal et à sa puissance, ils se devaient d’être forts et sans faille.
Tempus éprouvait de la tristesse pour son compagnon, sa main se leva pour venir se poser sur son épaule dans un geste de réconfort quand tout à coup un bruit inquiétant figea son mouvement à mi-chemin.
scrtchh ... slurkk ...


Des personnes approchaient, il en était sûr...


D’un geste gracieux, il sortit la magnifique épée à deux mains ciselée qu’il portait toujours dans son dos et guidant le prêtre derrière lui, il affirma sa prise sur sa garde ouvragée.


- Que se passe-t-il Tempus? dit le jeune prêtre d’une voix fatiguée
- Chuutt... Sancti, quelqu’un approche. J’en suis certain.


Au moment même où les mots sortaient de sa bouche, une aura lumineuse nimba le corps du jeune exorciste. Le mal n’était pas loin, et la sainteté du prêtre réagissait à cette approche.


Le Templier renforça alors sa prise sur son arme et se mit en position de combat. Son corps massif protégé par une lourde armure de combat aurait intimidé n’importe quel type d’adversaire, mais ce n’était malheureusement pas des hommes qui arrivaient.


Sortant d’une ruelle adjacente, le Protecteur vit enfin le danger prendre forme. Une dizaine de silhouettes claudicantes approchaient, produisant à chaque pas des bruits écœurants de chair corrompue et pourrie. La lumière bleutée émanant de la croix de son casque vint souligner leurs corps abjects et difformes, les rendant encore plus inquiétants.
Une forte odeur de décomposition envahit alors l’atmosphère faisant suffoquer l’exorciste, le coupant dans sa prière de protection. Le casque de haute technologie du Templier venait de filtrer l’air et toutes les particules le laissant libre de remplir son rôle de protecteur. Le mal s’approchait, il se devait de le repousser. D’un simple contrôle mental, il enclencha ses bottes de lévitation. Le bruit caractéristique des répulseurs se fit entendre.


Dans un cri de guerre puissant, le Templier se jeta dans la mêlée, glissant au-dessus du sol avec toute la vélocité que lui octroyait la technologie étrange de son armure, afin de faire reculer le plus possible les enfants du Malin.
Chacun de ses coups portait avec une violence inouïe, tranchant les chairs, brisant les os, repoussant les créatures impies de toute la force de sa Foi et de ses bras. Il était un guerrier saint en croisade et rien ne pourrait l’arrêter. La voix maintenant claire et assurée du Jeune prêtre dans son dos, le réconforta dans ses actions, et la prière qui venait jusqu’à son cœur enflamma davantage son âme et lui offrit un flot d’énergie qui passa directement dans la force de ses coups.
Malheureusement se fut un nombre beaucoup plus important de créatures qui sortit des ténèbres des ruelles alentours. Quelqu’un cherchait à les faire disparaitre...


C’est alors qu’il le vit. Le déchu à la toge sombre, celui qui semblait être le maître du trafic de l’Ameüs dans la Cité Sainte. Il comprit alors que leur vie et leur âme couraient un grave danger. Ce n’était pas qu’une simple attaque de créatures mutantes dans les bas-fonds. Non, le Malin lui-même avait envoyé son agent...


Faisant appel à toute la force de sa volonté, il planta alors ses pieds dans le sol. Les bottes métalliques de son armure s’ancrèrent avec force faisant de lui une Tour imprenable que personne ne pourrait faire chuter. Il était un Protecteur, il était Tempus, et personne tant qu’il serait en vie, ne pourrait s’en prendre à celui qui lui avait été confié.
Les créatures se jetèrent sur lui, tentant de le faire plier, griffant, mordant, luttant directement avec lui. Mais aucun des coups qui le touchèrent ne vint ébranler sa conviction, ni même le faire reculer d’un pas. Il était une Tour inamovible, une forteresse de foi et de courage dans ce royaume de chaos et de folie.


Le Déchu profita de la situation pour tenter de s’en prendre directement au Prêtre plongé dans sa prière. D’un geste impie il tendit la main et un jet brûlant d’un sang noirâtre parcouru la distance afin de venir le frapper. Tempus voyant cela fit appel à toute sa vélocité et ses techniques de garde du corps pour se projeter de ses jambes puissantes. Les dernières créatures furent repoussées en arrière quand il quitta le sol. Son corps coupa la trajectoire de cette attaque immonde qui le frappa de plein fouet. Il s’écroula alors sans un son, sans même un cri de douleur, plongeant dans l’obscurité.


Le dernier son qu’il perçut, fut la voix puissante du Sancti faisant appel à la juste colère du Seigneur, suivit d’un grand flash d’une pure lumière. Il se relèverait pour d’autres combats, il le savait, Dieu était avec lui...
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #5 le: lundi 09 décembre 2013, 22:03:21 »
J'ai beaucoup aimé !
 
Si je devais faire quelques remarques afin de l'améliorer encore ce serait :
 
  • de décrire le Déchu, c'est un personnage important de l'histoire et il le mérite,
  • de même, le Prêtre Anthonéus mériterait un petite description, ainsi qu'un passage, entrecoupant les actions de Tempus, pour le décrire un peu plus lors du combat, lorsqu'il prie
 
Sinon juste une petite surprise de ma part : à la place de bottes de lévitations j'aurai plutôt vu un paquetage dorsal ou un système anti-gravitation, mais plus à la ceinture qu'aux bottes. Après, c'est une question de goût.
 
En tout cas merci pour ce texte bien agréable !

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #6 le: mardi 10 décembre 2013, 14:47:32 »
Merci pour ton retour. Pas de problème, je vais voir ce que je peux faire. Mais le but était de surtout mettre en avant Tempus car c'est la nouvelle d'introduction de l'archétype des Protecteurs. Pour les bottes de lévitation c'est l'équipement de base des armures de Templier. L'équipement dorsale me gêne car c'est déjà un truc en plus et ça fait trop Space marine.
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne RAT

  • Lumineux/Ténébreux
  • ****
  • Messages: 839
  • Karma: +1/-0
  • Fondateur de Matrae Creation
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #7 le: mercredi 11 décembre 2013, 02:43:44 »
Je confirme, j'aime beaucoup ce texte.


J'aurai peut être, juste rajouter la lumière de la croix sur le casque vacillante pour enfin s'éteindre quand ce dernier s'écroule, le déshumanisant encore plus en le faisant passer pour une machine!


Pour vous aider à comprendre l'univers, on pourrait peut-être rajouter le dictionnaire d'Antychrist. Qu'en penses-tu Pretre?



Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers, Développeur en informatique et Chef de projet technique

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #8 le: mercredi 11 décembre 2013, 07:19:55 »
J'en parle de la choix sur son casque :p
Par contre c'est vrai que je ne l'éteint pas à la fin. Pour le dictionnaire, je ne suis pas sûr que ça aide tant que ça. Mais. On peut en parler ^^
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #9 le: mardi 31 décembre 2013, 09:29:36 »
Nouvelle d'introduction des Scienteck:

Bip !  Bip ! La sonnerie indiquant la fin de recherche du programme résonna dans le laboratoire. Pirus le scienteck s’approcha de l’écran afin de voir les résultats tant attendu. D’un regard avide il posa ses yeux sur l’écran et se figea…

« Ce n’est pas possible !! J’ai réussi…ça a marché ! » Une joie profonde envahit son cœur et son être. Il avait enfin trouvé les résultats qu’il escomptait depuis tant d’année. Et d’un seul coup, son cerveau prit le relais et il s’aperçut alors de l’importance de sa découverte. Sa joie disparut et fut remplacée par une sourde terreur qui monta en un profond vertige…

Son regard se posa sur la vitre de son laboratoire, ses collègues étaient tous à leurs propres recherches. Aucun d’entre eux ne semblait s’être aperçu de la révolution qui se déroulait ici. Pirus prit alors une grande respiration afin de se calmer. Mais sans résultat…

Pum…pum…pum…

Son cœur battait à tout rompre, envahissant tout son corps de son sourd résonnement.

« Il me faut à tout prix protéger ces données… » Au moment même où cette idée naquit dans son esprit, il entendit les portes de l’ascenseur. D’un regard inquiet, il s’aperçut que c’était son collègue Anemus qui revenait avec les nouvelles directives de l’Eglise. Il ne fallait pas qu’il voit cela.

Envahit par une soudaine frénésie, Pirus tenta de faire disparaitre les données. Il les enregistra dans sa mémoire interne par un pont invisible dans le réseau divin. Et lança l’effacement des données de l’ordinateur de son laboratoire.

Anemus approchait la tête probablement déjà pleine des nouveaux calculs nécessaires à leur prochaine recherche. Et sur l’écran de Pirus la barre d’effacement n’avançait pas assez vite.

50% - Anémus approchait encore, il fit alors tomber un des nombreux dossiers qu’il tenait dans ses bras.
70% - plus précautionneux Anemus approchait de la porte. Il sortit son badge pour déclencher l’ouverture quand quelqu’un l’interpela…

90% - La discussion était terminée, Anemus passa le badge et entra dans le bureau. Pirus tenta de se placer entre l’écran et lui. De la sueur coulée le long de son visage et il tentait de cacher dans son dos ses mains tremblantes. Son ami se retourna à ce moment-là et le dévisagea.

-   « Que t’arrive-t-il Pirus ? Ça ne va pas ?
-   Heu... si... si ne t’inquiètes pas. Je me sens juste…hum…fiévreux. Je pense que je vais devoir rentrer. Je ne pourrais pas tenir aujourd’hui. »

Le regard d’Anemus se porta sur son collègue et Pirus se sentit comme percé jusqu’au fond de son âme. Les pulsations de son cœur repartirent de plus belle, car Anemus était réputé pour son sens de l’observation et son analyse quasi extraordinaire.

Le silence se fit pendant quelques secondes, puis ce dernier lui dit d’une voix inquiète : « Tu as raison mon ami, tu n’as vraiment pas l’air dans ton assiette. Rentres donc chez toi… pendant que tu le peux encore. »
Pirus ne se le fit pas répéter deux fois. Il prit ses affaires et s’en alla rapidement du laboratoire, faisant même tomber quelques éprouvettes dans son empressement. Ce dernier était tel qu’il en oublia même d’éteindre son ordinateur et de vérifier l’effacement complet de ses données.

Une fois dans l’ascenseur, son cœur commença à retrouver un rythme normal. Il parcourut les longs couloirs d’acier du bâtiment, le cerveau tournant à un rythme extrêmement rapide. Il lui fallait trouver des gens à qui confier ses informations, il fallait que les gens sachent…

Plus qu’une porte et il serait dans la sécurité toute relative de la rue et il pourrait rentrer chez lui réfléchir. Son badge passa probablement pour la dernière fois devant la serrure électronique et la porte coulissa sur des silhouettes sombres et massives habillées du long manteau caractéristique de leur ordre :

« Scienteck Pirus, au nom de la très Sainte Inquisition, vous êtes en état d’arrestation … »
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #10 le: mardi 31 décembre 2013, 10:52:27 »
Ah oui, super sympa cette nouvelle, merci Prêtre !  :D
J'apprécie particulièrement l'impression de retour de l'obscurantisme.
 
Viviement la suite.
 
Je file de mon côté poster la nouvelle non-officielle d'Antychrist se passant en Inde, comme je vous l'avais promis. Entre la tienne, celle de RAT et la mienne, le 31/12/2013 va être placé sous le signe de la déferlante de nouvelles Antychrist !

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #11 le: mercredi 29 janvier 2014, 07:59:15 »
Nouvelle d'introduction des Déchus:

Dans l’obscurité angoissante d’un petit studio du niveau -3, un chant lugubre se leva et commença à emplir la pièce  d’un son de gorge inhumain. Cette litanie semblait battre au rythme d’un cœur démoniaque. Des ombres s’étendaient sur les murs, produites par des cierges rougeâtres desquels montait une odeur écœurante…

   Un homme agenouillé, la silhouette drapée d’une sombre toge,  se balançait au rythme du chant qui montait crescendo en un mantra inquiétant. En face de lui, le corps d’une jeune femme flottait à quelques dizaines de centimètres du sol. Les bras en croix, le regard porté vers le plafond et la bouche ouverte sur un cri muet, elle semblait incapable de bouger la moindre partie d’elle-même. Seul son regard grand ouvert montrait quelques signes de vie, car ses yeux allaient de droite à gauche comme à la recherche d’une porte de sortie. Des larmes de désespoir naissaient dans ces fenêtres ouvertes sur son âme et coulaient le long de sa joue avant de chuter sur un pentacle gravé récemment à même le parquet. Mais même la pureté de ces joyaux du cœur ne pourrait empêcher ce qui allait arriver.

   Tout autour de ce couple uni dans la douleur, les ombres elles-mêmes semblaient se mouvoir et courir sur les murs. Elles glissaient, se contorsionnaient, s’étiraient, comme des êtres de ténèbres Et une oreille attentive aurait pu percevoir comme des chuchotements et des gémissements de plaisir monter en parallèle au chant qui envahissait la pièce.

   D’une voix sifflante, le sombre envoyé se mit alors à entamer un rituel. Sa main glissant sous sa toge afin d’en sortir une étrange lame cristalline à l’allure minérale et au tranchant dentelé. Les mots sortant de sa bouche, semblaient lui prodiguer une profonde douleur :

« silks turak anathor, Asharagora, tenebrae domine !! Asharagora, tenebrae deus !! Silk terribilis, uta in caelio. Domine la obscura, sissters deer sacrificio tenebrum archangele defecto Samael … »

   Il se leva, les bras levés dans un geste pénitent et s’approcha du corps dénudé qui flottait devant lui. Au sol les vêtements reconnaissables d’une nonne étaient jetés en un tas informe. Il les piétina sans vergogne, écrasant de sa botte ferrée le petit crucifix d’argent qui aurait dû se trouver autour du coup fragile de la jeune femme.

   Leurs regards se trouvèrent. D’un côté celui ophidien d’un être ayant offert son âme au Malin, et de l’autre les yeux verts de l’innocence, emplis de peine, mais aussi de compassion et d’acceptation. Et se fut celui du Déchu qui perdit la confrontation. Il se détourna, incapable peut-être de voir en elle l’Amour de Dieu…Et il plongea avec rage sa lame dans le cœur de cette représentante de l’Unique.

   La lame cristalline perça sa poitrine avec une facilité déconcertante et se mit à luire au rythme des battements cardiaques de la chair qu’elle venait de violer. L’âme de la jeune nonne entra en elle au rythme des pulsations, la gonflant de sa pureté. Le corps complètement arcbouté, cette dernière se mit alors à hurler quand elle comprit que jamais elle ne pourrait rejoindre l’unique Amour de sa vie…Les portes du Paradis lui seraient à jamais fermées. Le cri se répercuta dans tout l’appartement, se mêlant au rire sardonique et ironique du Déchu…

   « Au revoir ma sœur…ton sacrifice ne sera pas vain. Il servira à sauver l’âme de ma maitresse…N’est-ce pas là le rôle d’une nonne ? »
Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #12 le: mercredi 29 janvier 2014, 21:49:20 »
C'est sombre et oppressant, je trouve que c'est très bien fait. J'aime en particulier tous les éléments liés à la pureté de la nonne.
 
Merci pour cette nouvelle Prêtre !

Hors ligne Pretre

  • Administrateur
  • Surréel
  • *****
  • Messages: 706
  • Karma: +2/-0
  • Fondateur de Matrae Création
    • Voir le profil
    • Matrae Creation
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #13 le: vendredi 07 février 2014, 18:47:51 »
Cela faisait déjà plusieurs heures que Glisseur attendait l’ouverture du portail. Ses longues ailes aux plumes métalliques battaient doucement dans son dos, le portant sans effort dans l’environnement numérique du Réseau divin. Il n’avait pas été facile de trouver ce lieu, mais comme d’habitude rien ne l’arrêtait. Le Sancti Anthonéus, s’il l’entendait,  lui dirait de taire son trop plein de confiance en lui. Mais Glisseur ne pouvait s’en empêcher. Il était ici chez lui. Bien plus encore que dans l’environnement de chair que l’on nommait « Monde réel ». Ici il était un ange. Un de ceux pour qui le Réseau Divin n’avait aucun secret, capable de plier cette réalité à la force de sa Foi et de sa volonté.

Tout autour de lui, ce n’était que lumière et contraste de couleur. Le Paradis numérique était un lieu magnifique. Très souvent il dépendait de la vision de ses utilisateurs, mais parfois certains lieux voyaient leur architecture imposée par la Foi de leur créateur. La Foi, n’était-ce pas ici même le lien de toutes choses ? Seuls ceux ayant une Foi profonde et réelle pouvaient acquérir la capacité de manipuler ou de plier à leur volonté ce haut lieu de l’information. Et Glisseur était de ceux-là. Son regard se perdit alors sur l’environnement qui était devenu sa vraie demeure quelques années auparavant. Il laissa le chant angélique qui l’entourait pénétrer jusqu’à son cœur et envahir son être de sa beauté.

Perdu dans ses pensées, il ne vit pas la lumière indiquant l’ouverture du portail, et fut surpris par le vrombissement que firent les données en s’en extirpant et en avançant le long du chemin numérique de l’information. Il n’était pas là pour cela de toute façon, mais un Daemon aurait pu en profiter pour l’attaquer et le réduire à des fragments de données sans même qu’il ait le temps de réagir. Le mort faisait rapidement son office dans cet environnement où tout se passait à la vitesse de la pensée.

Profitant de l’ouverture du portail, il concentra toute la force de sa Foi sur son identité et sur sa représentation. Il lui fallait apparaitre comme un simple flux de données entrant dans la forteresse qui représentait les bureaux de l’Inquisition. Car c’était dans ce haut lieu de la Foi que se trouvaient les données qu’il était venu chercher. Dans « l’Animae » du Spiritum Gabriel, ce traître, qui avait osé vouer son âme au grand Manipulateur.

Plus de pensées maintenant, il fallait agir. Son corps numérique transformé par la force de sa Foi, pénétra dans le portail, et réussit sans encombre à entrer dans le paradis numérique de l’Inquisition. Glisseur se mit alors à parler d’une voix chantante, proche de l’araméen, et invoqua un petit chérubin, qu’il envoya se promener à la recherche des informations qu’il était venu récupérer. Ce dernier s’envola de ses petites ailes de lumière et disparut dans la forteresse.

Au bout de quelques instants, qui parurent cependant une éternité à l’Ange, une flèche de lumière perça le ciel, indiquant que le chérubin avait trouvé le lieu de stockage des informations. Glisseur s’envola, parcourant le plus rapidement possible le chemin qui l’en séparait.

Pour le moment aucune alarme ne semblait s’être déclenchée. Serait-ce son jour de chance ? Quand il arriva, il détecta bien vite que tel ne serait pas le cas aujourd’hui. Comment diable le Déchu avait-il réussit à faire entrer un démon d’Azern dans le réseau même de l’Inquisition ? Cet homme était véritablement un fou au bras long. Il allait falloir s’en débarrasser et vite… Mais d’abord et avant tout, il lui fallait s’occuper de la créature maligne et dangereuse qui était devant lui.

Un être de ténèbres et de métal, au corps composé d’un amalgame de chair aussi noir que la nuit et de cybernétique semblant dévorer ses chairs et qui perçaient sa peau en de multiples endroit. C’était une créature de l’Enfer de la science, capable de vivre aussi bien dans un environnement numérique que dans le monde réel. Un adversaire extrêmement dangereux et donc à la mesure de Glisseur. Le regard de la créature se posa sur l’Ange et d’une voix métallique et inquiétante, lui dit :

« Mon maître t’envoie ses salutations, mortel. Il se remet de votre dernière rencontre. Tu lui as coûté cher, très cher. Son royaume est à reconstruire et il a pour cela besoin de ton âme. Tu seras la pierre sur laquelle il bâtira son Eglise ».

Sur ces mots blasphématoires, il chargea, lâchant le corps désarticulé du Chérubin, qu’il avait réduit en charpie. Des griffes d’acier, extrêmement tranchantes, sortirent de ses poignets dans un bruit métallique et ses ailes produisirent un son lourd et inquiétant. Le regard rougeâtre de la créature était posé sur l’Ange qui semblait concentré et n’avait pas bougé depuis le début du monologue.

Seul un ricanement se fit entendre, indiquant qu’il avait bien tenu compte du message. Une vive lumière émana alors de ses mains quand sa Foi invoqua sa longue épée de combat, qui le suivait partout. Il se mit alors en position, et ce fut un choc d’une violence inouïe qui se fit entendre quand la Haine rencontra la Foi. Glisseur menait un nouveau combat, et il en sortirait vainqueur, car il était ici chez lui…

Fondateur de Matrae Creation
Bâtisseur d'univers et illustrateur

Hors ligne Portoloups

  • Coloré
  • **
  • Messages: 246
  • Karma: +0/-0
  • Membre-Auteur
    • Voir le profil
Re : Nouvelles officielles
« Réponse #14 le: mercredi 12 février 2014, 22:03:54 »
Intéressante plongée dans le Réseau Divin. Je dois avouer que je me pose beaucoup de question sur le sujet. Qui l'utilise au quotidien ? Pour quel type d'utilisations ? D'où est-il accessible  ?
 
En tout cas merci pour cette nouvelle Prêtre. Je profite pour te signaler une petite faute de frappe :
 
"Le mort faisait rapidement son office dans cet environnement où tout se passait à la vitesse de la pensée."
qui devrait plutôt être :
 
"La mort faisait rapidement son office dans cet environnement où tout se passait à la vitesse de la pensée."